<< Retour à tous les reportages

Ce reportage à été réalisé par Daniel Coulibaly en mai 2015, et publié sur le site adiplomatiquedabidjan.com
à cette page

L’Institut Pierre Delbet propose ses solutions pour augmenter de façon significative l’espérance de vie chez l’Homme

Vendredi 22 mai par Daniel Coulibaly


L’Institut Pierre Delbet de Côte d’Ivoire organise une rencontre scientifique sur la Cellulogie et l’ABCO(Activité Biochimique Cellulaire Optimale) dans la prévention du diabète, l’Hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires à l’UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody. "Cellulogie : deviens acteur de ta propre santé face aux pandémies(Diabète, Hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires)", tel est le thème général de ce séminaire sur la cellulogie et l’ABCO dans la prévention de ces pandémies du 20 au 23 mai 2015.

Ce thème soulève la question fondamentale de la durée de l’espérance de vie qui demeure une préoccupation pour l’humanité. « Je vis et je veux vivre longtemps ». Mais que faire quand on sait que notre organisme est continuellement en lutte contre des pathologies qui menacent la compétence cellulaire ? Il y a lieu de se poser les milles et une questions du genre comment faire pour vivre longtemps ?

C’est bien à cette question que les experts de la cellulogie se proposent d’apporter des réponses à travers cette grande rencontre scientifique internationale(Des participants venus du Mali, du Burkina-Faso etc ). Toute chose qui réjouit le Doyen de l’UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques qui a exprimé sa joie de voir se tenir dans sa faculté une telle rencontre d’une importance capitale. « La médecine n’a pas de frontières, elle n’est pas fermée, c’est ouvert et c’est ce qui fait que l’on découvre chaque jour de nouvelles choses pour améliorer la santé de l’homme », a-t-il dit à l’ouverture le mardi 19 mai.

M.Willard Bob Trevor, directeur Afrique-Ouest de l’Institut Pierre Delbet, pense que ce séminaire sera une occasion pour la population d’apprendre des choses extraordinaires sur l’augmentation de l’espérance de vie durant ces trois jours d’échanges. « Quand on aspire à mieux être, il faut un mécanisme pour y arriver… », a-t-il indiqué.

La cellulogie et l’ABCO

L’institut Pierre Delbet, organisme international à vocation humanitaire croit détenir la clé pour une augmentation significative de l’espérance de vie chez l’Homme. Et ce, à travers des solutions qu’il développes : la cellulogie et l’ABCO qui constituent les points focaux de ce séminaire qui vise à donner à la population les moyens de pouvoir assurer une maintenance optimale de sa santé ; être capable d’augmenter son espérance de vie, surtout en bonne santé.

« La cellulogie part du principe que les cellules sont des expertes en maintenance de la santé..Elles assurent l’ensemble d’opérations biochimiques cellulaires qui permettent à la cellule de la maintenir en santé …aucune compétence aujourd’hui n’est capable de faire ce que les cellules font », soutient M.Yvan ERBS, président international de l’institut Pierre Delbet, ajoutant qu’il est possible pour chacun de nous d’augmenter de façon significative son espérance de vie par son alimentation : consommer les aliments vivants pour conserver les enzymes en augmentant sa ration en légumes crus et fruits crus…(éviter les aliments chauffés, transformés…). La cellulogie donc permet d’utiliser l’expertise cellulaire pour produire de la santé et prévenir les maladies majeures grâce à l’Activité Biochimique Cellulaire optimale.

L’ABCO se présente comme un complément alimentaire qui permet d’assurer la prévention de 70% à 80% des pathologies dont le contenu principal est le magnésium qui lui permet d’aider efficacement les cellules. « Il est tel que son absence est incompatible à la vie », souligne-t-il. Les enzymes se trouvant dans la plupart des aliments à l’état brut jouent aussi un rôle important dans la préservation de la santé, selon Yvan ERBS.

En phase expérimentale

L’Institut a mis en route un programme qui concerne 4 villages de la région de Mé(Moapé, Ananguié,Ahouabo et Ahéboua) qui suivent l’ensemble des principes de la cellulogie et de l’ABCO. Une visité est donc prévue dans ce sens afin de se rendre compte de l’évolution de cette expérience le samedi 23 mai.
Daniel Coulibaly