Yvan Erbs, président de l’Institut


« La santé est une compétence cellulaire, caractérisée par la capacité de chaque cellule d’un organisme, en coordination avec les autres cellules, à assurer la totalité des réactions biochimiques dont elle a la charge. »

Yvan ERBS est le président de l'Institut Pierre Delbet ainsi que le directeur du programme alimentaire « Pierre Delbet Village » qui concerne les 4985 habitants du village de Moipé en Côte d’Ivoire.

L'explosion pandémique globale (EPG) est une réalité, les maladies dites « de civilisation sont en pleine croissance.

Selon des organisations internationales référentes, comme l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’IDF (International Diabetes Federation), l’AHA (American Heart Association), et bien d’autres, malgré les sommes colossales investies dans la recherche, aucune connaissance disponible aujourd’hui ne peut mettre un terme à l’explosion du nombre de cas de cancer, de diabète, de maladies cardiovasculaires, d'Alzeimer, de Parkinson, d'ostéoporose, de burnout, de dépression, et d'arthrose, sur des projections allant jusqu’à 2050.

L’EPG constitue donc le problème majeur de ce siècle en matière de santé, et c’est sur ce sujet que Mr Erbs travaille depuis 20 ans.

Les coûts économiques et sociaux de ces maladies étant démesurés, de l’ordre de 30 000 milliards en 2030, et leur conséquences au plan humain très lourdes, mettre un terme à l'EPG devient aujourd’hui une cause internationale majeure.

C’est donc à la question : « Comment assurer une prévention efficace de l’EPG ? » que l'Institut Pierre Delbet, créé par Yvan Erbs, apporte une réponse effective.

« La santé se joue dans la cellule, et en la matière la cellule a une expertise de 3,5 milliards d’années. Elle sait produire de la santé, mais elle ne dispose pas des matériaux nécessaires, en quantités suffisantes, pour assurer cette expertise. Nous avons à l’Institut Pierre Delbet développé une nouvelle discipline : « la Cellulogie ».

La santé est une technologie, et la Cellulogie permet de faire fonctionner cette technologie. La Cellulogie peut être déployé très rapidement sur de vastes territoires, son efficacité est rapidement mesurable, et son coût est le moins élevé de toutes les solutions aujourd’hui proposées.

Sachant que la santé est la meilleure réponse disponible en matière de prévention des maladies, la Cellulogie constitue aujourd’hui la réponse la plus efficace en termes de lutte contre l’EPG. »

Yvan Erbs est également l’auteur de l’ouvrage : “Génocide Alimentaire

Découvrez la présentation de ce livre